Hubert-Félix Thiéfaine – 6 decembre 2011 au Zénith (Lille)

Comment allier la crédibilité d’un rockeur-poète-maudit et remplir un Zénith, en soit une réussite commerciale? C’est qu’Hubert-Félix Thiéfaine a passé chaque jour de sa monstrueuse carrière à rassembler les fans un par un. Des fans de la plus dure espèce, ceux qui s’accrochent et restent jusqu’à la fin. Depuis que Bashung est parti, Thiéfaire est un des garants de cette chanson française alternative, sérieuse, dont les autres prétendants (Miossec, Daniel Darc, Benjamin Biolay…) sont encore derrière – en termes de popularité..

La machine est dorénavant bien huilée : quand un album sort, il y a assez d’argent pour en parler un peu partout – même ici, sans argent. Les chansons sonnent comme celles d’un best-of : un peu de tout pour faire la formule Thiéfaire. Un « Supplément » à une carrière déjà bien longue. Un folk ajusté de juste-ce-qu’il-faut pour être rock. Les titres ont toujours des chiffres et des lettres, sont évocateurs, ou non – comprenne qui pourra. Les mots jouent avec la musique, mélangeant les images et les niveaux de langage : l’alliage du français parlé, et celui de la littérature, du cinéma. Comme les écritures saintes, chacun comprend ce qu’il veut, d’autres ne comprendront jamais.

Cet Homo Plebis Ultimae Tour sonne comme le dernier. Un nom latin, comme une façon de rentrer dans l’histoire de l’humanité. Et pourtant il semble que Thiéfaine n’est pas prêt à se laisser fossiliser.

 William A. Bernard

6 décembre 2011 – Zénith de Lille

Chronique parue dans Presto Magazine n°156 (décembre 2011).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s