Yann Tiersen – « Skyline »

Après avoir suivi son clair-obscur chemin de poussière (« Dust Lane »), Yann Tiersen continue son voyage. Arrivé au bout d’une longue traversée sur une autre côté (« Another Shore »), il est sûrement de l’autre côté de l’atlantique – pour les références musicales. Il ne sait s’il doit continuer, ou vivre, tout simplement (« I’m Gonna Live Anyhow »). En levant la tête, il croise des « Monuments », qui se ressemblent tous et le dépassent. D’ailleurs les villes lui font peur, et il essaie de rejoindre la mer par les caniveaux (« Try to reach the sea » sur « Gutter »). Poursuivi en cherchant la sortie des docks (« Exit 25 Block 20 »), il hésite, se blesse (« Hesitation Wound »), et se fait arrêter en pleine fuite. Il demande pardon à ceux qu’il a quitté, ou ceux qui l’ont quitté (« Forgive Me »), avant son procès (« The Trial »). Il pense à la fille qu’il n’aura jamais connu, avant de s’évanouir (« Vanishing point »).

Votre histoire sera peut-être différente, mais ce disque, avec pour seule ligne de mire l’horizon (« Skyline ») vous fera immanquablement voyager.

William A. Bernard

Chronique parue dans Presto Magazine.

Mute Records

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s